Le 18 mai : “A demain” !

Lors de l’accueil de l’Assemblée Générale de la Fédération nationale (FCSF) les 17-18-18 mai prochain, et pour fêter les 50 ans de la Fédération Loire – Haute-Loire, nous vous attendons pour un grand événement public autour des centres sociaux et des initiatives habitantes sur la place Jean Jaurès à Saint-Étienne le samedi 18 mai de 15h à 23h ! Animations, débats au bus, ateliers créatifs, concerts…Venez nombreux.ses !

Au programme :

L’accueil de l’AG nationale et les 50 ans du réseau, c’est pour bientôt !

Ca arrive à grand pas !

Les 17,18, 19 mai 2019, le réseau des centres sociaux Loire-Haute Loire accueille l’Assemblée Générale de la FCSF et fête ses 50ans.

Au programme, festivités, temps d’échanges et de travail, visites, concerts…

                        Le programme complet ici !

Une communication spécifique pour l’événement du samedi 18 mai sur la place Jean Jaurès à St Etienne arrive la semaine prochaine. On a hâte de vous y retrouver et de continuer à construire ensemble ce bel événement !

Une expérience de coiffeur solidaire à Chazelles sur Lyon !

Texte : Centre socio-culturel L’Equipage, Chazelles sur Lyon.

Fin 2016, début 2017, une habitante de Chazelles sur Lyon évoque l’expérience de coiffeur solidaire vue sur un autre territoire. Le centre socio-culturel l’Equipage se saisit du sujet, trouvant l’expérience très intéressante, notamment pour les personnes aux revenus financiers modestes. 

Entendant cette demande, une enquête des besoins est menée, questionnant les habitants, et les différents travailleurs sociaux du territoire. Deux constats sont rapidement partagés par tous : le budget “coiffeur/bien-être” passe en arrière plan lorsque les revenus financiers sont faibles (certaines personnes n’allaient plus chez le coiffeur depuis plusieurs années…faute d’argent); et l’importance de l’apparence physique pour trouver un emploi ou tout simplement pour se sentir bien et conserver une bonne estime de soi. 

Une 1ère expérimentation de septembre à décembre 2017 a vu le jour avec une socio-coiffeuse bénévole, Marion, se rendant un lundi par mois dans les locaux du centre, transformés en salon de coiffure pour l’occasion.

Une étude est réalisée de janvier à juillet 2018, sur le projet d’un coiffeur solidaire, par un étudiant en master 2 de l’Université de Lyon, Maxime. Il fait le bilan de l’expérimentation et aborde les différents scénarios juridico-économiques possibles pour pérenniser le projet. 

Suite à cette étude, le centre décidé de travailler conjointement avec des coiffeurs du territoire (mécénat, bénévolat…)

C’est ainsi que l’action coiffeur solidaire est relancée sur le dernier trimestre 2018, agrémentée de la possibilité de conseil maquillage et vestimentaire, en collaboration avec un salon coiffure/esthétique du territoire (Symbiose à St Symphorien sur Coise).

Tout ceci se déroule dans les locaux du centre socio-culturel, avec une pièce pour la coiffure, un bureau pour le maquillage et la boutique de la Ressourcerie (voisine du Centre social) pour la partie “conseil vestimentaire/friperie”. Aujourd’hui ce sont 6 rendez-vous, un lundi par trimestre, qui sont proposés au tarif unique de 5 euros.

 

Les personnes en ayant bénéficié sont très satisfaites de ce temps consacré au « Prendre soin  et à la valorisation de l’image de soi ». Les conséquences sur le bien être de ce public sont constatables et effectives.

 

Site internet du centre social l’Equipage : http://lequipage.centres-sociaux.fr/

Au Bon Endroit, au centre social Armand Lanoux !

La boutique au Bon endroit, on y accède à l’accueil du centre social Armand Lanoux, à Rive de Gier. Au bout du couloir, une affiche et quelques mannequins nous invitent à entrer.

La boutique au Bon endroit est une boutique de dépôt-vente. Les personnes viennent déposer des vêtements, sacs, bijoux dont ils ne veulent plus. Le centre social vend pour eux les affaires et garde une commission de 20% sur les ventes. Cela fait déjà plusieurs années que la boutique vit et marche.

Ouverte à toutes et à tous, des gens viennent acheter, « trouver de la marque » ou des petits prix. Selon Sylviane, salariée du centre social sur le lieu, « ça apporte énormément, dans les deux sens. Pas mal de familles nombreuses viennent ici, des jeunes aussi.. toutes générations confondues finalement. L’objectif est que tout le monde puisse en profiter, que ce soit accessible »

Cette boutique est également la base d’un atelier de redynamisation sociale à l’intention de femmes de toute la Vallée du Gier bénéficiaires du RSA. En lien avec la salariée, le lieu est géré par une petite dizaine de femmes bénévoles, qui sont présentes, mettent en rayon, font les caisses, s’approprient le lieu. Elles s’autogèrent ; une manière aussi de « sortir du contexte familial, et reprendre gout à la vie active » selon Sylviane.

Site internet et Facebook du Bon Endroit :

[Appel à projet] Le numérique au service d’une société plus équitable

La Fondation Afnic lance son nouvel appel à projets 2019 “Le numérique au service d’une société plus équitable”

 “Pour la quatrième année consécutive, la Fondation Afnic souhaite soutenir celles et ceux qui veulent mettre l’internet et ses usages au service d’une société plus équitable, plus solidaire, et plus égalitaire. Les outils numériques, massivement présents dans notre société, sont un formidable levier pour les utilisateurs les plus agiles avec l’accès à la culture, à la formation, à une mobilité facilitée, à un éventail de produits de consommation toujours plus large, à des loisirs, à des droits… A contrario, c’est un frein pour des publics fragilisés ou en exclusion comme les personnes âgées, les jeunes non diplômés, les habitants des zones enclavées, les personnes en situation de handicap, les ménages à bas revenus… […] Les constats sur l’impact de la dématérialisation des services publics et privés sur la société sont maintenant largement partagés par la société, les associations, les opérateurs, l’Etat, le secteur privé. […] L’accompagnement des publics les plus fragiles demeure une priorité”

La Fondation Afnic encouragera également cette année l’essaimage et la duplication de projets déjà réalisés, pour déployer des initiatives exemplaires.

Les candidatures sont à déposer en ligne sur le site de la Fondation Afnic jusqu’au 18 avril 2019. 

Le règlement de l’appel à projet et les modalités de dépôt électronique des candidatures  sont accessibles sur le site de la Fondation Afnic.

N'oubliez pas que tous les appels à projet sont disponibles sur l'onglet Ressources du site !

Observatoire 2019 des centres sociaux [SENACS]

Le Système d’Échanges National des Centres Sociaux (SENACS) met en place un Observatoire des Centres Sociaux pour rendre plus visible ce que font les centres, évaluer leurs impacts et effets sur les territoires, et susciter l’échange et la rencontre entre acteurs. L’édition 2018 présente une large vision des projets et des actions que mettent en œuvre les structures d’animation de la vie sociale sur les territoires urbains et ruraux.

Retrouvez la plaquette nationale et la plaquette Rhône Alpes. Et l’ensemble des plaquettes sur le Site Senacs.

Rien qu’en Rhône Alpes, en 2017, ce sont presque 9 000 personnes différentes qui travaillent dans les centres sociaux et plus de 18 000 personnes bénévoles qui ont consacré du temps au projet centre social… Plus qu’une spécificité, une vraie force !

Plaquette nationale
Plaquette Rhône Alpes

“Il y a une cassure quelque part”

 Des habitants et habitantes des quartiers populaires prennent la parole. “Il y a une cassure quelque part”. C’est le nom du 4ème rapport sur l’état des quartiers, construit à partir de la parole de 250 habitant.es de 13 quartiers, réalisé par la Fédération des Centres sociaux et socioculturels de France et l’association Question de Ville. Un cri d’alarme et des pistes concrètes pour améliorer la vie.

Le samedi 12 janvier 2019, une centaine d’habitant.es de toute la France accompagnés de centres sociaux ont participé à Paris à la journée de présentation du rapport.

Documents ressources  :

– Document de synthèse “Il y a une cassure quelque part” à télécharger ici. Pour obtenir le rapport, contacter denis.tricoire@centres-sociaux.fr ou anouk.cohen@centres-sociaux.fr

– L’article de la FCSF et le retour sur la journée de présentation du rapport.

– Le reportage réalisé à Sedan et l’interview d’Alain Cantarutti, délégué nationale de la FCSF le 12 janvier, à la Matinale de France Info, à retrouver  ici (programme de 7h40) et là.

[Découverte] L’aire de bricolage de Chadrac !

L’été dernier, nous sommes allés à la rencontre des utilisateurs-trices et bricoleuses et bricoleurs de l’aire de bricolage de Chadrac en Haute-Loire.

Quelques témoignages de ce lieu de vie au cœur du quartier de la Bouteyre.

Gilets jaunes et centres sociaux : nous sommes concernés !

Depuis bientôt un mois, la France vit au rythme du mouvement des « gilets jaunes ». Des habitants de nos territoires se mobilisent. Il s’agit vraisemblablement d’un mouvement citoyen et populaire, inédit, faisant suite à d’autres formes de mobilisations atypiques tel « nuit debout ».

Les centres sociaux ont vocation à accompagner des initiatives et mouvements citoyen.ne.s, dès lors qu’ils sont sollicités et que les messages et revendications collectives ne viennent pas heurter les valeurs du réseau. Dans ce cas, nous proposons des outils et un soutien méthodologique: salle, outils de prise de décisions démocratiques, d’animation de temps d’échange et de développement d’une vision critique…

Le mouvement des gilets jaunes nous concerne, interpelle notre réseau dans ses façons de porter le projet politique, dans ses façons d’agir et sur le rôle que le réseau pourrait avoir dans ce mouvement.

Plusieurs centres du réseau ont déjà sollicités ou informés de démarches, de prises de contact avec les gilets jaunes. La Fédération propose d’échanger et d’avancer avec eux sur ces questions. En parallèle, le conseil d’administration de la fédération nationale des centres sociaux a produit un communiqué concernant le mouvement des gilets jaunes, proposant des pistes de réflexion et d’engagement pour notre réseau. Pour le télécharger c’est par ici.

[Portrait] Rencontre avec Jo à Chadrac !

 

 Chaque mois, un.e bénévole d’un centre social nous parle de son engagement. Aujourd’hui, rencontre avec Jo, bénévole et administrateur au centre social Vivre mieux à Chadrac !

Aller à la barre d’outils