«

»

Fév 19

Info/Intox avec les animateurs jeunes

Dans la foulée de notre Université d’été régionale « On nous dit tout, on nous dit rien, comment rester libre dans une société qui produit des vérités alternatives, des fakes news et où les grands médias influencent nos vies et nos actions ? » (l’article et les ressources à retrouver ici),

nous avons fait venir, à la demande d’animateurs jeunesse, Sébastien Hovart, animateur formateur, pour qu’il nous parle de Théories du complot et Éducation Populaire.

Sébastien Hovart a questionné nos propres représentations face aux complots et aux fake news et donné des pistes de réflexion et d’action.
C’était fin novembre 2017, à la Maison de quartier du Soleil à St Etienne.

Est-ce que toutes les théories du complot se valent ? Est-ce que nous les dénigrons par principe ou à raison ? N’y a-t-il pas de complot auquel nous croyons ? Ou comment on croit certaines théories du complot, en lien avec nos représentations, nos expériences…

Qu’est ce qu’il se cache en terme de relations et réactions de classe ? Comment, par les théories du complot, interroger nos objectifs d’éducation populaire et d’émancipation ?

Est-ce que dénigrer systématiquement les théories du complot est une approche fructueuse ? Une expression d’un mépris de classe ? Une occasion manquée d’aller sur le terrain de la lutte sociale ?

Pendant deux heures, la dizaine de participants ont échangé, travaillé, confronté leurs avis sur ces questions, au cœur de l’actualité et des enjeux d’éducation populaire.

Aller à la barre d’outils