Avr 16

Nouvel ouvrage à la Ressourcerie

Éducation populaire et féminisme. Récits d’un combat (trop) ordinaire. Analyses et stratégies pour l’égalité

3 ans de gestation, 11 rédactrices…Cet ouvrage est le fruit d’un travail mené par onze femmes au sein du ré-seau d’éducation populaire la Grenaille.  » C’est suite à une agression sexuelle que nous avons collectivement pris conscience de l’ampleur de l’oppression patriarcale au sein même de nos organisations de travail. Nous avons souhaité publier cet ouvrage pour agir vers plus d’égalité. Il relate à la fois l’expérience vécue au sein de l’environnement de la Grenaille* mais apporte aussi des témoignages d’autres structures. Par ailleurs, vous trouverez à la fois une vulgarisation des théories féministes et des apports métho-dologiques permettant de mettre au travail les rapports sociaux de sexe au sein d’un groupe. »

”Éducation populaire et féminisme. Récits d’un combat (trop) ordinaire. Analyses et stratégies pour l’égalité” – La Grenaille 2016.

Alexia M., Emilie Viard, Marie C., Diane K., Annaïg Mesnil, Natacha R., Katia Storaï, Cécilia G., Mélo P.G., Tiffanie D., Audrey P.

N’hésitez pas à emprunter l’ouvrage à la Ressourcerie !

 

Avr 12

C’est possible ! Le pouvoir d’agir s’exprime aussi comme cela !

cestpossible.me :

la nouvelle plateforme des initiatives des centres sociaux qui apportent du changement !

 

Cestpossible donne à voir comment les initiatives du réseau des centres sociaux produisent du changement, de la mise en mouvement d’habitants et des réponses locales à des enjeux de société. Elle met en lumière le foisonnement et la richesse des initiatives qui se construisent, chaque jour, en milieu rural et urbain, et permet de partager des ressources issues du savoir-faire des centres sociaux.

Un centre de loisirs émancipateur, un film sur les gens du voyage pour lutter contre les préjugés, un festival monté par des habitants, un documentaire radio réalisé par des jeunes sur le parcours de migrants … voici entre autres les beaux projets que vous pourrez y trouver !

 

Rendez-vous sur le site cestpossible.me et suivez les dernières actus sur la page Facebook !

Avr 09

Les départements… portraits sociaux

La plateforme de l’observation sanitaire et sociale Auvergne Rhône-Alpes a publié les « portraits sociaux », départements par départements (MAJ en janvier 2018). Les publications contiennent des éléments d’analyse de la précarité, des cartes, graphiques et tableaux offrant des informations départementales et infra-départementales. Croissance démographique, niveaux de revenus, composition de la population, RSA, minimum vieillesse…autant d’infos utiles.

https://www.pfoss-auvergne-rhone-alpes.fr/publications/portraits-sociaux-departementaux/

et le portrait de la Loire et de la Haute-Loire, entre autres.

Cette plateforme d’observation donne accès à des thématiques spécifiques et des ressources intéressantes sur les territoires (thèses de chercheurs, documents de compilation par territoires types EPCI…)

 

Avr 02

Les talents créatifs à toute période !

Bon d’accord, ce n’est plus l’époque.. Mais on peut aimer se replonger dans les guirlandes, les couleurs et les douceurs de la période de Noël. D’autant plus quand c’est synonyme de centre social, d’engagements et de talents créatifs !
C’était fin novembre 2017, au marché créatif du centre social de Villars :

 

 

Mar 26

Les seniors et le numérique à Lorette

Le bilan des ateliers d’initiation au numérique au Centre social les Couleurs du monde à Lorette

En novembre 2017, un groupe d’habitants et d’habitantes s’est réuni pour faire le bilan des ateliers d’initiation au numérique portés par la CARSAT et animés par le centre social les Couleurs du monde à Lorette. Une occasion de revenir sur la place du numérique au sein du centre social et à l’accès aux droits pour les seniors.

 

 

Mar 12

Le Battle Young à Bourg Argental

Fort de son premier succès l’an dernier, la Battle Young reprend son élan en 2018.

A l’origine : un groupe de 7-8 jeunes qui pratiquent du hip-hop depuis 3 ans. Aux côtés des bals, pourquoi ne pas faire vivre le village en partageant la culture du hip-hop ? se disent-ils. En toquant aux oreilles de l’animateur jeunes de l’Espace Déôme, Vincent, le projet d’un festival autour du hip-hop créé par les jeunes prend forme.

Le 13 mai 2017 a lieu la première « Battle young » à Bourg Argental. Une première édition, 40 jeunes et plus de 150 personnes présentes, de Loire mais aussi d’Ardèche et de Drôme.

 

Les jeunes de l’Espace Déôme réitèrent l’évènement pour mai 2018. Tous les mercredis, ils organisent différents pôles de responsabilités (communication, atelier bois pour la signalétique, graff…) « C’est aussi l’intérêt qu’avec un projet commun, on peut toucher à plein d’autres domaines, comme l’atelier bois. Même s’il faut quand même continuer à danser et à s’entrainer ! » souligne Vincent. Un partenariat avec Dyptik, compagnie stéphanoise de danse hip-hop s’est construit et un stage s’organise pour la création d’une chorégraphie commune.

 

Pour 2018, les autres secteurs jeunes des centres sociaux et tous en général, sont invités à participer à l’évènement !

 

Retrouvez toutes les vidéos de la chaine Youtube du secteur jeunes et le site de l’Espace Déôme !

Mar 01

Questionnaire Schéma départemental des services aux familles

Le Schéma départemental des services aux familles (SDSF) de la Loire a été signé le 17 février 2017. Piloté par le Préfet, il met en synergie des services de l’Etat (Education Nationale, Direction de la Cohésion sociale), du Département, de la MDPH, de la Msa, de la Caf, des collectivités locales, ainsi que des partenaires de la petite enfance, de la parentalité et de la jeunesse.
Un diagnostic réalisé à l’échelle départementale est en cours afin de vérifier l’adéquation entre l’offre de loisirs pour les 6-18 ans et leurs attentes, et identifier les freins éventuels à l’accès aux loisirs.

En tant que structures proposant des loisirs pour les enfants de 3 à 18 ans, merci de prendre quelques minutes pour remplir ce questionnaire : Questionnaire structures de loisirs

Pour les enfants et jeunes de 6 à 18 ans, un questionnaire est également en ligne pour connaitre  leurs habitudes et souhaits concernant les loisirs (dans l’idéal accompagnés par adultes/animateurs pour un taux de retour suffisant) : Questionnaire loisirs jeunes

Les résultats de ces enquêtes seront communiqués par le biais de la revue des Caf « Vies de familles » et par la lettre électronique e.caf42.
Le diagnostic complet sera ensuite disponible sur le site des différentes institutions signataires du Schéma départemental des services aux familles.

Merci de votre contribution !

Fév 19

Info/Intox avec les animateurs jeunes

Dans la foulée de notre Université d’été régionale « On nous dit tout, on nous dit rien, comment rester libre dans une société qui produit des vérités alternatives, des fakes news et où les grands médias influencent nos vies et nos actions ? » (l’article et les ressources à retrouver ici),

nous avons fait venir, à la demande d’animateurs jeunesse, Sébastien Hovart, animateur formateur, pour qu’il nous parle de Théories du complot et Éducation Populaire.

Sébastien Hovart a questionné nos propres représentations face aux complots et aux fake news et donné des pistes de réflexion et d’action.
C’était fin novembre 2017, à la Maison de quartier du Soleil à St Etienne.

Est-ce que toutes les théories du complot se valent ? Est-ce que nous les dénigrons par principe ou à raison ? N’y a-t-il pas de complot auquel nous croyons ? Ou comment on croit certaines théories du complot, en lien avec nos représentations, nos expériences…

Qu’est ce qu’il se cache en terme de relations et réactions de classe ? Comment, par les théories du complot, interroger nos objectifs d’éducation populaire et d’émancipation ?

Est-ce que dénigrer systématiquement les théories du complot est une approche fructueuse ? Une expression d’un mépris de classe ? Une occasion manquée d’aller sur le terrain de la lutte sociale ?

Pendant deux heures, la dizaine de participants ont échangé, travaillé, confronté leurs avis sur ces questions, au cœur de l’actualité et des enjeux d’éducation populaire.

Fév 08

[En-quête] d’une protection sociale plus juste

Réfléchissons ensemble à la protection sociale que nous voulons pour demain.

Notre système de protection sociale intervient dans nos vies pour les retraites et la vieillesse, la santé, l’invalidité et les accidents de travail, le soutien aux familles, l’emploi et la formation professionnelle, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, le logement.

La protection sociale nous concerne toutes et tous. Pour cela, remplissons l’enquête pour une protection sociale plus juste, portée par le Secours Catholique, la Fédération des centres sociaux, le réseau des Accorderies et Aequitaz. Mobilisons nous, l’avis du plus grand nombre est essentiel !

Rendez-vous sur www.enqueteprotectionsociale.org (possibilité de répondre jusqu’au 15 avril 2018)

L’enquête peut être remplie individuellement ou dans le cadre d’animations collectives avec des groupes dans les centres sociaux. Un guide a été édité pour animer des temps collectifs (à télécharger ici.)

Cette enquête s’inscrit dans un chantier mené depuis 2015 par le Secours Catholique, le réseau des Accorderies et Aequitaz, et la Fédération des centres sociaux, pour imaginer les principes d’une protection sociale plus juste pour chacun et chacune. Une des premières étapes avait été la publication des « Contes de la protection sociale ».

En novembre 2018, lors de la restitution de l’enquête, des évènements publics seront organisés pour faire entendre et mettre en débat nos propositions.

Jan 29

Le Réseau Jeunes des Centres sociaux

Pour commencer notre thématique des prochains mois autour de la jeunesse, nous prenons un peu de hauteur et rencontrons le Réseau national des jeunes des centres sociaux.

Le Réseau Jeunes, ce sont plusieurs groupes de jeunes de centres sociaux âgés de 14 à 25 ans qui se retrouvent pour partager des visions du monde, confronter des idées et avancer vers des envies communes. Chaque année, entre 60 et 150 jeunes, habitués ou nouveaux venus, se réunissent le temps d’un week-end. Depuis février 2012, sept rencontres ont été organisées et la recette a toujours les mêmes ingrédients : temps d’échange, animation sur un sujet de société, rencontre avec des personnalités engagées … même si le plat n’a pas la même saveur avec des thématiques de société différentes d’une année sur l’autre. Des échanges intereuropéens ont également eu lieu avec des jeunes anglais et suédois.

A la dernière rencontre en octobre 2017, ce sont 140 jeunes et leurs animateurs, et 26 centres sociaux qui ont participé à la 7e édition à Sens :

 

 

Sources / Ressources de la FCSF

Le magazine Cestpossible « Jeunes & Engagés », FCSF, déc 2016

Le carnet de bord de la 7e édition du Réseau Jeunes

La motion jeunesse portée par la FCSF, 2017.

 

Articles plus anciens «

« Articles plus récents

Aller à la barre d’outils