Inégaux aussi devant le confinement et la crise sanitaire : Ensemble, mobilisons-nous !

A la demande de 2 centres sociaux au début du confinement, approuvée par l’ensemble du réseau, la Fédération amorce un travail de capitalisation de la parole des habitants. A partir des expressions de chacun nous construirons ensemble une parole collective et interpellerons, avec les personnes concernées, des institutions et élus pour que les choses changent et que se développent des politiques publiques plus justes, solidaires, démocratiques et écologiques.

Une petite vidéo, construite par Maylis Goudal, stagiaire Science po à la fédération, explique la finalité de la démarche. Ce travail viendra lui même alimenter la démarche de plaidoyer impulsée par la FCSF, dans la cadre de la démarche congrès.

En complément de cette vidéo, Maylis a aussi construit un questionnaire à destination des habitants :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdVSSWrQX-lsoXBvMk6_Jxta1EVZSDXyVo9xx-vOXPLJBiWzw/viewform?usp=sf_link

Découvrez l’actualité fédérale des centres sociaux et EVS de Loire et Haute-Loire !

La Fédération des centres sociaux de Loire et Haute-Loire met en place sa nouvelle newsletter pour vous informer des actions sociale sur le territoire. Découvrez dans cette newsletter :

  • Les actualités de la Fédération des centres sociaux Loire et Haute Loire
  • Les infos des centres sociaux et Espace de vie sociale du territoire
  • Les dernières nouvelles de la Fédération des Centres sociaux de France
  • Les renseignements utiles transmis par nos partenaires
  • Des offres et annonces d’emploi diffusées au sein du réseau

 

Visualisez ou téléchargez la newsletter d’avril 2020

Visualisez ou téléchargez la newsletter de mai 2020

Visualisez ou téléchargez la newsletter de juin-juillet 2020

 

Vous souhaitez recevoir la newsletter mensuelle de la Fédération ? Rendez-vous sur notre page d’accueil (colonne de droite).

Les initiatives solidaires des centres sociaux pour garder le lien avec les habitant.e.s

Le réseau des centres sociaux, et avec lui ses salarié.e.s, ses bénévoles et les habitant.e.s, se mobilise partout en France suite à l’épidémie du Covid-19 et aux mesures de confinement qui nous touchent. Dans les quartiers comme dans les campagnes, les centres sociaux s’organisent pour maintenir un lien social avec les habitant.e.s, être disponibles pour les plus vulnérables, garantir un accès aux services, animer des activités éducatives et de loisirs en ligne. Vigilants à la fracture numérique, à l’illettrisme, aux spécificités et aux besoins de toutes et tous, les centres sociaux réinventent leurs façons d’être en lien avec les gens et d’animer le territoire !

Les référent-e-s familles des centres sociaux de la Loire et Haute-Loire s’organisent à distance

Continue reading

Les centres sociaux partie prenante de la transition écologique et solidaire des quartiers populaires

Depuis 2019, Labo Cités propose un cycle de qualification et d’échanges intitulé « Transition écologique et solidaire des quartiers populaires». La 3ème journée, co-organisée avec la CRESS Auvergne-Rhône-Alpes, “Le développement de l’ESS dans les quartiers populaires, levier de la transition écologique et solidaire ?” a eu lieu le mardi 10 mars 2020, à Saint-Étienne (42). La Fédération des Centres sociaux de Loire et Haute-Loire a été conviée pour participer à la table ronde et présenter les initiatives des centres sociaux du département à propos de l’écologie. Continue reading

Solidarité face au Coronavirus : communication de la FCSF

Cher réseau de centres sociaux, cher.es équipes bénévoles et salariées,Ces derniers jours, un nouveau pas a été franchi dans la gestion de l’épidémie du Coronavirus avec les annonces du Président de la République puis du Premier ministre.

Ces décisions affectent fortement le fonctionnement de notre réseau, des centres sociaux et, avant tout, les habitant.e.s des territoires. Nos structures ne peuvent aujourd’hui plus ouvrir au public, nos activités habituelles vont se trouver à l’arrêt dans les prochaines semaines.

 

Cette situation exceptionnelle remet en question nos façons d’être ensemble, notre rapport aux autres. Cette période peut aussi voir émerger et se développer de nouvelles solidarités familiales, de voisinage, locales. Les centres sociaux ont un rôle à jouer en la matière, pour porter et incarner nos valeurs de solidarité et d’accueil, protéger les personnes en fragilité… et fabriquer des possibles !

Nous sommes à vos côtés pour engager une véritable stratégie de mobilisations afin d’inventer, de créer des espaces et des façons de faire qui prennent en compte tous ces enjeux et qui traduisent nos engagements auprès des habitants en lien avec toutes les forces vives des territoires et en soutien des collectivités locales.

Ne renonçons pas, dans ce contexte troublé, à fournir des informations justes, à rassurer autant que possible et à indiquer les ressources pour toutes les questions qui ne manquent pas de se poser. Il relève de la pratique de notre réseau que d’aborder les situations à la fois avec responsabilité et pédagogie. Cela nécessitera pour nous d’informer avec le plus d’objectivité possible sur les risques, sur les mesures de prévention en particulier concernant les « gestes barrières » et la “distance sociale”, de combattre désinformation et fausses nouvelles afin de ne pas alimenter les peurs. Celles-ci, compréhensibles dans le contexte, doivent nous conduire aux respect des règles et à la retenue.

Dans ce cadre, avec les Unions et fédérations locales, la FCSF se met en veille et se rend disponible pour écouter, échanger, réfléchir avec vous. Nous vous tiendrons également informés si des informations spécifiques devaient nous parvenir directement au national.

Pour toutes et tous, il est aussi question de solidarité. Nous partageons notre sollicitude avec ceux et celles qui se retrouvent directement impactés aujourd’hui au sein des équipes des centres sociaux et les assurons de notre soutien. Faire face ensemble à cet événement c’est mieux faire face !

 

De façon très concrète, en lien avec les Unions et fédérations, la FCSF va, au cours de la semaine prochaine :

  • continuer à être à votre écoute et organiser des possibilités de dialogue soutenu,
  • créer un pôle de suivi pour être au plus proche de vos besoins et réalités.
  • organiser une communication pratique régulière afin de vous permettre de pouvoir gérer la situation au mieux,
  • parce que nous avons aussi des responsabilités d’employeurs, nous avons engagé un dialogue étroit avec ELISFA qui a déjà envoyé un grand nombre d’informations pratiques (chômage technique, congés pour garde d’enfants, …). Nous avons proposé au syndicat d’être également relais des informations afin de garantir que celles-ci soient bien diffusées (https://www.elisfa.fr)
  • être en lien avec la CNAF concernant la question du maintien des différentes prestations de la CNAF (PSO, PSU, …). Celle-ci abordera dans le courant de la semaine prochaine  les compensations financières possibles dans les cas de fermetures. La CNAF rappelle par ailleurs que le droit commun veut qu’en cas de fermeture administrative, les gestionnaires ne doivent pas facturer aux familles et que, s’agissant du CEJ, il n’y aura pas de réfaction. Nous allons, par ailleurs, participer à la cellule de crise nationale relative à la petite enfance à partir de la semaine prochaine.

 

Quelques ressources supplémentaires

  • Arreté du 14 mars
  • Le syndicat employeur ELISFA anime un webinaire à l’attention de ses adhérents ce mardi 17 à 11h sur le coronavirus et ses conséquences pour les structures adhérentes.
  • L’Uniopss a publié quelques outils en FALC (Facile à Lire et à Comprendre) pour expliquer le Coronavirus (provenance, symptômes) et relayer les messages de prévention ainsi que les numéros d’appel (SAMU, N°vert).
  • Coronavirus, comment en parler aux enfants ?

Continue reading

Une expérience presque parfaite #2 – Agir pour un monde durable

Le jeu concours « Une expérience presque parfaite #2 – Agir pour un monde durable » débute le 8 janvier et termine le 9 mars 2020. Par conséquent, seules les fiches réalisées sur la plateforme entre ces dates seront éligibles à participer au jeu concours. Les fiches publiées avant le 8 janvier  ou après le 9 mars 2020 ne seront pas prises en compte par le jury et ne pourront pas prétendre aux prix à gagner.

Seules les fiches publiées sur la plateforme numérique cestpossible.me seront éligibles. Une fois tous les éléments obligatoires (marqués d’un astérisque rouge) complétés et les critères respectés (voir l’affiche du jeu concours), il vous faudra faire une demande de publication. Elle sera relue puis publiée sur la plateforme. Une fiche publiée sur la plateforme ne signifie pas qu’elle sera retenue par le jury.

Le jury relira toutes les fiches publiées, délibérera en mars 2020 et les lauréat.e.s seront annoncé.e.s courant mars.

Pour rappel, voici les critères pour déposer une fiche action dans le cadre de ce jeu concours:

  • L’action devra obligatoirement avoir un lien avec l’écologie
  • L’action devra avoir été à l’initiative de ou/et construite par des habitant.e.s, avec l’appui du centre social
  • L’action devra être racontée de manière simple, mettre en valeur l’implication des habitant.e.s
  • La fiche devra montrer les impacts de l’action (sur le centre, les habitant.e.s, le territoire…)
Précisions sur les 3 prix à gagner :
  • Le triporteur électrique (1° prix) sera livré à l’adresse du centre social
  • Le festival We Love Green (2° prix) se déroule à Paris les 6 et 7 juin 2020 (https://www.welovegreen.fr/). Les frais de déplacements et l’hébergement pour la nuit du samedi seront pris en charge.
  • Le parrainage de ruche (3° prix) avec www.untoitpourlesabeilles.fr comprend : le développement de nouvelles colonies d’abeilles, un soutien humain et financier à l’apiculteur, le suivi annuel de votre ruche (photos, actualités…), une invitation aux portes ouvertes, la fourniture de pots de miel personnalisés

     

Vous avez déjà un compte ? c’est par ici que ça se passe !

Vous n’avez pas encore de compte ? créez le ici !

Pour toute question : cestpossible.me@centres-sociaux.fr

** Toute l’équipe vous souhaite une belle année 2020 **

La démarche Congrès débute ! Découvrez la mise en bouche.

La FCSF lance la démarche des Grands Banquets pour la période 2020-2022 ! Derrière cette appellation – intrigante n’est-il pas  –  se cache l’organisation du 9e Congrès des centres sociaux, un temps fort de la vie du réseau.

Les congrès,  c’est quoi pour le réseau des centres sociaux ?

Depuis sa création en 1922, la FCSF a organisé 8 congrès. C’est un temps, non statutaire, sans fréquence précise, où les acteurs bénévoles et salariés du réseau se retrouvent pour imaginer le futur du réseau. Les congrès sont des temps qui ont marqué l’histoire du réseau des centres sociaux, accompagnant ses transformations : arrivée de l’agrément animation globale ?, professionnalisation des équipes, le contrat de projet, la charte fédérale, les pactes de coopérations…

Et plus récemment, en 2013, le pouvoir d’agir des habitants ! C’est en effet au Congrès de Lyon, avec 3300 personnes sur 3 jours (https://congres2013.centres-sociaux.fr/), que les débats ont porté sur ce changement de postures et de pratiques, ce qui a donné lieu au projet fédéral « La Fabrique des Possibles » pour la période 2014-2022.

“Les grands banquets: la mise en bouche!” – Découvrez le reportage : www.centres-sociaux.fr/la-mise-en-bouche-cest-par-ici

 

Une émission en ligne concoctée pour l’ensemble du réseau, avec des invité.e.s, des reportages, des séquences interactives et originales, pour se donner le top départ collectif de cette démarche Congrès 2020-22 !

Mais pourquoi une émission en ligne ? Pour toucher le plus grand nombre dans les centres sociaux, dans les fédérations, chez soi… Et puisque cette démarche congrès va être synonyme de défis à relever ensemble, commençons avec ce format innovant pour notre réseau! Faisons du numérique un support de mobilisation à la sauce centres sociaux : en conjuguant émission en ligne et rendez-vous “en vrai”, présentation à distance et échanges locaux.

Vous souhaitez en savoir plus sur Les grands banquets ? Téléchargez le dépliant.

En savoir plus sur le 9e Congré des Centres sociaux :
www.centres-sociaux.fr/les-grands-banquets-on-passe-a-table

Démarche expérimentale autour du management et de la prévention des risques psycho-sociaux

Partir d'un constat réciproque : la souffrance au travail des directeur.trice.s

Fin 2017, suite à des échanges entre les directeurs des centres sociaux naît l’idée de travailler collectivement la question de la souffrance au travail des directeur.rice.s à partir d’une recherche-action qui mobiliserait l’ensemble des parties prenantes et se nourrirait de l’apport de spécialistes de la question.

Un noyau de directeur.rice.s et administrateur.rice.s de la Fédération des Centres sociaux Loire et Haute-Loire ont alors imaginé les contours de la recherche action et ont sollicité l’appui du réseau ANACT-ARACT (Agence Nationale et Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), du réseau régional et national des Centres sociaux et socioculturels, des acteurs de la branche Elisfa.

Un premier comité de pilotage intégrant de nouveaux partenaires (acteurs de la médecine du travail, CAF…), réunit en février 2019, a marqué le lancement de la démarche expérimentale d’accompagnement des pilotes des Centres sociaux autour du management du travail et de la prévention des Risques Psycho-sociaux (RPS).

Une démarche pensée en 3 temps

  • Etat des lieux entre avril et novembre 2019 : état de l’art et immersion dans 8 centres sociaux ligériens (diagnostic bâti à partir d’interviews des acteurs et de leurs partenaires, observation de la vie de la structure…)
  • Expérimentations entre novembre 2019 et mars 2020 : 3 formations actions de 3 jours, ouvertes à tous les centres fédérés:
    • Centres sociaux et institutions publiques : partenaires pour demain
    • Agir sur la gouvernance et le management pour améliorer bien être et efficacité au travail
    • Agir sur l’activité et la relation avec les bénéficiaires et partenaires de terrain pour prévenir les RPS.
  • Essaimage, au printemps, à partir de livrables et recommandations fléchés pour le réseau et ses partenaires

 

 

 

 

Contact :

Julie BOSSUET,
Déléguée Générale

julie.bossuet@fcs4243.fr

La phase d’état des lieux arrive à son terme avec les restitutions individuelles et collectives de l’état de l’art et des éléments diagnostics repérés lors des immersions dans les centres sociaux. Ces premières conclusions, accueillies avec un vif intérêt par le réseau des centres sociaux et les membres du comité de pilotage, invite le réseau à poursuivre sa réflexion en expérimentant car nous disposons de marge de manœuvre pour agir collectivement.  

Nous rentrons donc dans la phase d’expérimentation et espérons que l’intérêt du réseau et de ses partenaires pour ces questions se traduira par de belles avancées collectives.

Découvrez le contenu des 3 formation-actions.

Sury Plurielle : mise en lumière de l’unité du quartier

Le projet « Sury plurielle » vise à mettre en lumière le lien très fort qui unit la commune et ses habitants, à travers une galerie de portraits et d’histoires personnelles.
Il s’appuie sur la mémoire des Suryquois pour raconter la ville, valoriser les apports des diverses communautés qui s’y côtoient et créer de cette façon une identité suryquoise résolument positive et ouverte sur l’avenir.

Une création collective

Le projet a d’emblée suscité un incroyable engouement. Un groupe de 15 à 30 habitants s’est réuni de manière régulière de novembre 2018 à l’été 2019 pour travailler sur la création de l’exposition.

Quinze Suryquois représentatifs de la diversité de la population ont été identifiés, puis photographiés et interviewés. Parmi eux : des commerçants, des artisans, un sportif, une enseignante, des enfants, de jeunes adultes, un ancien résistant, des responsables associatifs (parents d’élèves, association culturelle turque, comité de jumelage…), un agent des services techniques, etc. Tous ont été invités à témoigner de leur parcours de vie dans la commune : vie personnelle, familiale, professionnelle, événements marquants, relation à la commune et à ses habitants…

L’exposition dessine, à travers ces 15 portraits d’habitant-e-s, le visage d’une commune plurielle et toujours en mouvement, avec laquelle les Suryquois ont noué une relation très forte.

Elle a été inaugurée le vendredi 15 novembre 2019 au centre social en la présence de nombreux habitants.

L’exposition est présentée au public dans les locaux du centre social Christine Brossier à Sury-le-Comtal jusqu’au 29 novembre 2019 puis par la suite dans d’autres lieux de la commune.

Une exposition à l'honneur dans les médias locaux

Découvrez les deux articles du progrès qui lui ont été consacrés ainsi que le reportage vidéo de TL7.

Le Progrès du 14 novembre 2019

Le Pays du 14 novembre 2019

Le Progrès du 18 novembre 2019

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Aller au contenu principal