Programme européen Findyourself : zoom sur une matinée dédiée à la culture

Au centre des échanges : la culture comme levier d’émancipation.

Lire la suite

Findyourself, un programme européen coanimé par la fédération

Du 15 au 22 mars se tiendra dans la Loire un stage dans le cadre du programme d’échange européen Findyourself. Ce stage, co animé par la Fédération des centres sociaux de Loire et Haute-Loire et l’AURACS a pour but de renforcer les capacités des animateur.rice.s à accompagner les dynamiques d’engagement et développer le pouvoir d’agir des jeunes dans une dimension euro-méditerranéenne.
4 stages d’observations ont déjà eu lieu avec nos partenaires que sont Fritisforum Suède, ARCS Italie, Organisation Alternatives pour l’enfance et la jeunesse Maroc et la Fédération des Centres sociaux de France. La Fédération de la Loire et haute Loire accueillera donc en visioconférence 24 animateurs et animatrices jeunesse des 3 pays.  Une occasion pour ces professionnels de rencontrer des collègues internationaux et de tisser des liens à partir d’un programme à découvrir ci dessous.

+ d’infos sur le stage

Récap’ de la commission FPH du 03/03/21

La dernière commission du fond de participation des habitants s’est tenue ce matin en visio !

2 nouveaux projets vont pouvoir bénéficier d’une aide financière : un tournoi de jeux vidéos pour les jeunes du centre social Sous-Paulat et un projet de soutien aux femmes en situation de précarité porté par le centre social Passerelle.

Vous pouvez retrouver le compte rendu complet de la commission dans l’onglet Fonds de participation puis Commissions 

 La prochaine comission aura lieu le mercredi 28 avril à 14h.

Rencontre partenariale autour de l’évaluation de l’utilité sociale des centres sociaux

Poursuivre la lecture

Retour sur la formation « Réussir sa communication politique avec les élu.e.s »

Cette formation a eu pour but de renforcer les capacités des structures à oser une communication politique avec des élus et à influer sur la reconnaissance de l’utilité sociale des CS et EVS à partir de la construction d’une stratégie de plaidoyer.
Elle a eu lieu le 14 janvier en présentiel.
Etaient présents, une vingtaine d’administrateurs et de directions de CS. Ils ont pu aborder au cours de cette journée plusieurs thématiques :
– L’influence des mots : champ lexical du dominant…
– Organisation des Compétences (Communales, Communautaires, du Conseil Départemental, du Conseil Régional et de l’Etat)
– Organisation des Budgets des différentes collectivités, circuits de décisions, marges de manœuvre des élus
– La CNAF et les CAFS : missions, rôles
– Comment préparer, mener, conclure un RV avec des élu.e.s : techniques et postures

La newsletter n°6 de la fédération arrive sur le site !

Vous trouverez dans ce numéro les actualités sur l’équipe fédérale ses actions et son réseau. Vous retrouverez également un bilan des infos FCSF, un tour des centres sociaux, les offres d’emplois du moment ainsi que des infos utiles !

Consultez-la ici ou téléchargez-la en PDF

Pour recevoir la newsletter directement dans votre boite mail, inscrivez vous via le formulaire à droite sur la page d’accueil.

Une lecture pour bien débuter l’année

Le dernier numéro « C’est possible » de la Fédération des Centres Sociaux de France est disponible ! Cestpossible existe sous la forme de site internet et de magazine, il donne à voir comment les initiatives du réseau des centres sociaux produisent du changement, de la mise en mouvement d’habitants et des réponses locales à des enjeux de société

 Malgré une situation sanitaire peu propice au voyage, ce numéro est une invitation à voyager pour parcourir l’engagement social des centres sociaux au-delà de nos frontières avec le dossier « tour du monde des centres sociaux ». C’est aussi l’occasion de découvrir l’actualité du réseau ainsi que des démarches engagées inspirantes de France et d’ailleurs.

 « C’est possible n°18 » est à télécharger ici

Retrouvez l’ensemble des numéros et d’autres ressources sur le site https://www.cestpossible.me

Assemblée générale 15 octobre 2020 et nouveaux administrateurs

Ce jeudi 15 octobre, après un report suite à la situation sanitaire des derniers mois, l’Assemblée générale 2019 a pu avoir lieu. Elle s’est déroulée de 17h30 à 21H au centre social du Colibri et accessible en distanciel pour les absents. Plusieurs objectifs importants pour ce temps fort : faire un bilan des différentes actions menées et rapports établis cette année 2019, proposer de nouvelles résolutions pour l’année à venir ainsi que d’élire de nouveaux administrateurs au conseil d’administration fédéral.

L’équipe de la fédération a passé la journée sur les lieux afin de préparer au mieux le déroulé de celle-ci.  Pour s’assurer que les personnes en visioconférence puissent assister à une réunion participante tous les moyens disponibles ont été déployés. 17 personnes étaient donc connectées et une vingtaine de personnes en salle.

L’assemblée générale a donc débuté avec la présentation du rapport moral et d’orientation. Claude Laurenson, coprésidente fédérale, a évoqué le « besoin de renforcer la vie associative et fédérale » en 2020. L’après confinement a aussi été abordé ainsi que les nouvelles restrictions de libertés avec la reprise du Covid-19 auxquelles nous allons devoir faire face. S’en sont suivi, l’état des lieux des projets et actions phares de 2019 et en cours, ainsi que la validation du rapport financier.

L’Assemblée générale a également élu ses nouveaux administrateurs au conseil d’administration fédéral, tous élus à l’unanimité ! Ci-dessous, leurs portraits avec bonus photo pour ceux qui n’étaient pas en visioconférence.

Céline Véricel : Référente famille depuis 2018 au centre social du Soleil Levant à Firminy, a travaillé pendant 15 ans dans l’éducation populaire. Souligne l’intérêt de participer au CA notamment pour la mutualisation de compétences et des savoirs.
Philippe Vial : Membre du CA du Soleil Levant, depuis un an également trésorier, architecte pendant 10 ans puis travailleur social autour du logement HLM, nouveau retraité.
Emmanuel Bon : Administrateur au centre social Le Nelumbo à Andrézieux, ancien kiné puis directeur général de l’APF France Handicap, retraité depuis 6ans. Souhaite s’investir au CA pour « mutualiser les compétences des équipes de terrains et porter le souci des gens qui l’entourent. »
Stéphane Chataigner: Administrateur de l’espace Déôme à Bourg-Argental, souhaite s’investir plus dans la vie bénévole ainsi que dans le CA, a travaillé dans une structure pour public précaire et demandeurs d’asile, lutte contre l’isolement social.
Bertrand Lordon : Ancien professeur d’économie à l’université Jean Monnet, s’est intéressé aux questions de santé/social et de bienvieillir.

Pour clore cette Assemblée générale, Jérôme Noir a animé une conférence gesticulée intitulée « Un rubik’s cube dans les urnes, ou comment résoudre le casse-tête démocratique ». En s’appuyant sur la dénomination actuelle par notre société de la « démocratie », représentée comme un vrai casse-tête, il défend le concept de démocratie radicale. Utilisant la culture hip-hop et des textes de rap pour soulever les problèmes de notre démocratie actuelle cette intervention a permis de réfléchir à la construction d’un système plus participatif et moins excluant. Un temps d’échange a ensuite été mis en place afin de mettre en perspective le fonctionnement d’une démocratie radicale et le monde associatif.

Pour une société numérique humaine

Agir pour une société numérique humaine !

Pour une société numérique humaine

Le confinement a été révélateur de multiples inégalités. Parmi elles, les inégalités numériques, dans une période où le “connecté” à prévalu, était criante.

Pour interpeller les pouvoirs publics (mais aussi notre réseau) sur l’urgence à mener une politique publique ambitieuse, structurée et pérenne pour agir contre les inégalités liées au numérique dans la société, la Fédération des Centres Sociaux de France (FCSF) a publié le manifeste “Pour une société numérique humaine”.

Lire la suite

INÉGAUX DEVANT LE CONFINEMENT ET LA CRISE SANITAIRE : MOBILISONS NOUS !

Impact du confinement : des inégalités exacerbées

Lors du confinement, les inégalités sanitaires et sociales se sont une fois encore révélées. Si la crise contribue à les exacerber, il y a fort à craindre qu’elles soient assorties d’un renforcement des inégalités économiques. Nous payons aujourd’hui le prix fort du démantèlement des services publics et de la fragilisation des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire. Le réseau des centres sociaux s’est largement mobilisé avec d’autres, ces dernières années pour alerter sur la nécessité de maintenir notre système de protection sociale, sur la fragilisation du travail social, sur la place laissée aux jeunes, sur les difficultés d’accès aux droits et aux soins des plus vulnérables, sur la délégation croissante de services publics vers nos associations sans transfert de moyens, sur l’utilité sociale des centres sociaux…

Lire la suite

Aller au contenu principal