Démarche expérimentale autour du management et de la prévention des risques psycho-sociaux

Partir d'un constat réciproque : la souffrance au travail des directeur.trice.s

Fin 2017, suite à des échanges entre les directeurs des centres sociaux naît l’idée de travailler collectivement la question de la souffrance au travail des directeur.rice.s à partir d’une recherche-action qui mobiliserait l’ensemble des parties prenantes et se nourrirait de l’apport de spécialistes de la question.

Un noyau de directeur.rice.s et administrateur.rice.s de la Fédération des Centres sociaux Loire et Haute-Loire ont alors imaginé les contours de la recherche action et ont sollicité l’appui du réseau ANACT-ARACT (Agence Nationale et Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), du réseau régional et national des Centres sociaux et socioculturels, des acteurs de la branche Elisfa.

Un premier comité de pilotage intégrant de nouveaux partenaires (acteurs de la médecine du travail, CAF…), réunit en février 2019, a marqué le lancement de la démarche expérimentale d’accompagnement des pilotes des Centres sociaux autour du management du travail et de la prévention des Risques Psycho-sociaux (RPS).

Une démarche pensée en 3 temps

  • Etat des lieux entre avril et novembre 2019 : état de l’art et immersion dans 8 centres sociaux ligériens (diagnostic bâti à partir d’interviews des acteurs et de leurs partenaires, observation de la vie de la structure…)
  • Expérimentations entre novembre 2019 et mars 2020 : 3 formations actions de 3 jours, ouvertes à tous les centres fédérés:
    • Centres sociaux et institutions publiques : partenaires pour demain
    • Agir sur la gouvernance et le management pour améliorer bien être et efficacité au travail
    • Agir sur l’activité et la relation avec les bénéficiaires et partenaires de terrain pour prévenir les RPS.
  • Essaimage, au printemps, à partir de livrables et recommandations fléchés pour le réseau et ses partenaires

 

 

 

 

Contact :

Julie BOSSUET,
Déléguée Générale

julie.bossuet@fcs4243.fr

La phase d’état des lieux arrive à son terme avec les restitutions individuelles et collectives de l’état de l’art et des éléments diagnostics repérés lors des immersions dans les centres sociaux. Ces premières conclusions, accueillies avec un vif intérêt par le réseau des centres sociaux et les membres du comité de pilotage, invite le réseau à poursuivre sa réflexion en expérimentant car nous disposons de marge de manœuvre pour agir collectivement.  

Nous rentrons donc dans la phase d’expérimentation et espérons que l’intérêt du réseau et de ses partenaires pour ces questions se traduira par de belles avancées collectives.

Découvrez le contenu des 3 formation-actions.

Aller au contenu principal